Porteur du projet : Patrick CHAUMETTE, Professeur de droit social et de droit maritime, Université de Nantes


Chercheurs

CDMO :
- Dominique GAURIER Histoire du droit, Université de Nantes
 

- Gwenaelle PROUTIERE MAULION Droit communautaire des pêches, Université de Nantes

- François MANDIN Droit de la plaisance, des loisirs et des sports nautiques , Université de Nantes

- Valérie BORE EVENO Droit de la mer, Université de Nantes

- Odile DELFOUR Droit international public, droit de l'environnement et droit de la mer, Université de Nantes

- Frantz MYNARD, Histoire du Droit, Droit de l'eau

- Cédric LEBOEUF, Docteur en Droit maritime, Université de Nantes (2013). Thèse : "De la surveillance des activités humaines en mer : essai sur les rapports du droit et de la technique." Post-doctorant Human Sea, Université de Nantes, du 01/04/2014 au 31/03/2016.

- Florian THOMAS, Docteur en Droit, Université de Nantes (2018) Thèse: "Les relations de travail offshore. Contribution à l’étude du pluralisme juridique".

HUMAN SEA :
- Jonathan RUILLE, Docteur en sciences de gestion de l'Université de Nantes (2015). Thèse : "Management des risques intégré des navires et de leurs armements : un ferry peut-il être une organisation à haute fiabilité ?." Post-doctorant Human Sea, Université de Nantes, du 01/10/2015 au 30/09/2017.

- Raphaël VIANNA, Docteur en Sciences Juridiques de l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2015). Thèse : "Exploitation offshore d'hydrocarbures et responsabilité civile. Droit comparé Brésil, France et Etats-Unis." Post-doctorant Human Sea, Université de Nantes, du 02/05/2016 au 30/04/2018.

- Danilo GARCIA, Docteur en Sciences Juridiques de l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (2015). Thèse : "La conservation des milieux marins en droit international et droit de l'union européenne." Post-doctorant Human Sea, Université de Nantes, du 01/04/2017 au 28/02/2019.
 

Doctorants


- Gaëtan BALAN : Thèse en cours depuis le 01/01/2015 "L'engagement de l'Union Européenne dans la lutte contre les activités illicites en mer". Financement ERC Human Sea.

- Yann TEPHANY : Thèse en cours depuis le 01/12/2014 "La lutte contre les activités illicites en mer". Financement ERC Human Sea.

Chercheurs associés aux différentes activités scientifiques

- Patrice GUILLOTREAU, Professeur d'économie, Université de Nantes

- Thomas VALLEE, Professeur d'économie, Directeur du LEMNA, Université de Nantes

- Jean-Paul PANCRACIO, Professeur émérite de droit international, Université de Poitiers

- Gwendoline GONSAELES, Professeure de droit, Université d'Anvers, Belgique

- James KRASKA, Professeur de droit international, Center for Oceans Law and Policy at the University of Virginia School of Law, Etats-Unis

- Iliana CHRISTODOULOU-VAROTSI, Docteur en droit, Consultante spécialisée, Formatrice en collaboration avec Lloyd's Maritime Academy, Londres, Royaume-Uni
 
- Olga FOTINOPOULOU BASURKO, Docteure en Droit de l'Université du Pays Basque en Espagne (2004). Thèse : "Le contrat de travail des gens de mer. Une analyse de la réglementation applicable ». Maître de conférences en droit du travail et de la sécurité sociale, Université du Pays Basque, Espagne, Chercheure invitée du programme de recherche Human Sea, axe de travail WP1, du 1er février au 30 juin 2015. Coordinatrice du réseau de travail maritime espagnol "MWW".

- Béatrice SCHÜTTE, Docteure en Droit de l'Université d'Aarhus, Danemark (2014). Thèse : "Responsabilité de l'employeur - Quo Vadis ? Une analyse comparative et la proposition d'un standard normatif européen." Chercheure invitée du programme de recherche Human Sea, axe de travail WP4, du 02 mai au 30 juin 2017 (pollutions dues à l'exploitation offshore gaz et pétrole) et du 1er février au 31 mars 2018 (régime européen des responsabilités environnementales).

- Kristoffer SVENDSEN, Docteur en Droit de l'Université de l'Arctique, Norvège (2015). Thèse: "Dommages indemnisables causés par des déversements de pétrole provenant de plates-formes pétrolières offshore en mer de Barents. Analyse juridique comparative norvégienne et russe des conflits de lois, de la notion de préjudice, des pertes subies par des tiers, des dommages environnementaux, de leur évaluation et de leur calcul." Chercheur invité du programme de recherche Human Sea, axe de travail WP4, du 1er au 30 juin 2017.

- Federica MUSSO, Docteure en Droit international et de l'Union européenne de l'Université de Macerata, Italie (2015). Thèse : "L'usage de la force armée par les organisations régionales." Chercheure invitée du programme de recherche Human Sea, axe de travail WP4, du 12 juin au 11 juillet 2017 et du 1er septembre au 3o septembre 2017.

- Peter LANGLAIS, Docteur en Droit de l'Université Paris II Panthéon-Assas (2016). Thèse : "Sécurité maritime et droit de l'union européenne." Chercheur invité du programme de recherche Human Sea, axe de travail WP4, du 1er septembre au 31 octobre 2017.

- Xosé Manuel CARRIL VÁZQUEZ, Professeur de droit du travail et de la sécurité sociale à l’Université de la Corogne (Galice, Espagne) sera accueilli pour un séjour de recherche d’1 mois du 1er au 31 mai 2018. Il fait partie également du réseau de travail maritime espagnol Maritime Work Watch "MWW" .